Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 14:40

 

Cette fiche est un exemple d'adaptation en présentiel du cours   (?!!) 

 Objectifs :

-          Communicatifs : Avoir un discours lié et cohérent

-          Interdisciplinaires : Conventions informatiques pour la ponctuation. Ponctuation et mathématiques.

-          Lexicaux : Les noms des principaux signes de ponctuation

-          Culturels : Poème de Maurice Carême : Ponctuation. Le théâtre. 


Supports :

- Le blog Oh-la-la rétroprojeté au tableau.

- Un fichier de traitement de texte, où le vocabulaire et les réponses aux questions des apprenants seront tapés au fur et à mesure. Le fichier sera alors compilé avec les fichiers obtenus à la fin des autres cours, puis le tout sera distribué aux apprenants quelques temps avant l'évaluation de l'Unité. Les apprenants auront ainsi tous la même prise de notes sur laquelle ils pourront s'appuyer lors des révisions.

- La fiche récapitulative du cours.

 

Durée : 50 minutes.

 

Ce cours a été élaboré en réponse aux résultats obtenus à l’évaluation formative présentée à la fin du cours Travailler à l’Etranger. Les apprenants avaient révélé des difficultés à produire des phrases ponctuées, et avaient régulièrement utilisé des structures du type « J’aime voyager. Donc je postule au poste de guide. » Ils avaient aussi confondu les points et les virgules, et éprouvé des difficultés à former ces deux signes de ponctuation, ainsi que d’autres éléments graphiques tels que les accents ou la cédille. La virgule existe en Chinois, mais s’utilise un peu différemment, et ne se calligraphie pas comme en Français. D’autre part, si les Chinois sont exposés très tôt à l’écriture latine grâce au Pinyin, ils ne maîtrisent pas toujours les accents aigus ou graves (qui en pinyin ont valeur d’accent intonatifs) ni certains éléments graphiques qu’on ne retrouve ni en Chinois, ni en Anglais (les apprenants forment les cédilles de la même manière que les « Z », ils ont des difficultés à former l’accent circonflexe, etc.)

Le contenu du blog oh-la-la est projeté au tableau.  

 

1. Poème de Maurice Carême

 

Les apprenants sont invités à le lire à voix haute, en tenant compte de la ponctuation. Ils doivent également deviner les trois mots manquants (point, virgule et point-virgule) en s’aidant des rimes du poème. But : Introduire le cours, et délier les langues.

On peut demander à la classe de lire des phrases du type : « Ah oui ! », « Ah oui ? », « Ah ! Oui… », « Ah, oui… » en y mettant l’intonation la plus juste possible, et en leur trouvant un contexte d’utilisation.

 

2. Mots-Croisés

 

Cette activité peut être faite collectivement en rétroprojetant la grille au tableau, mais il est plus pratique de travailler à partir de sa version imprimée. Au fur et à mesure des réponses, penser à faire les parenthèses suivantes :

-          La cédille se dessine ainsi : ç et sert  à produire le son [s] avec un <c> devant les lettres <a>, <o>, et <u>.

-          Il n’y a jamais d’accent avant une double-consonne (« mettre », « Terre », « comtesse », etc.)

-          En informatique, on place un espace après tous les signes de ponctuation (sauf les parenthèses ouvertes), et un espace avant tous les signes de ponctuation « doubles » (« : », « ; », « ! », « ? », « «  » », etc.)

-          Les guillemets français s’écrivent « », et les guillemets anglais s’écrivent  ‘’ ‘’ (Cela-dit, les traitements de texte ne facilitent pas le respect de cette convention…) But : Connaître le nom des signes les plus fréquents, et deviner le rôle de ceux-ci. 


Voici une version imprimable de la grille de mots-croisés :

 

motscroisesimprimable.jpgmotscroisesimprimabledefinitions.jpg

3. Bloc-notes

 

Comme d’habitude, les apprenants ont à leur disposition une feuille où au moins une des règles abordées en cours de manière implicite est récapitulée sous forme de bloc-notes. Ce procédé permet d’éviter de perdre trop de temps en prise de note, de focaliser l’attention de la classe sur le cours et sur les questions posées, mais aussi de mettre à la disposition des apprenants les plus demandeurs d’explications stables et tangibles un matériel à réviser, et une preuve que des règles ont été apprises pendant le cours.

Les quatre bloc-notes sont lus collectivement. On demandera aux apprenants de prononcer ces « règles » en prenant garde à la ponctuation avec cette contrainte :

-          à chaque virgule : ¼ seconde de pause

-          à chaque point-virgule : ½ seconde de pause

-          à chaque point : 1 seconde de pause

-          à chaque points de suspension : ½ seconde de pause

 

4. Prolongement

 

Les apprenants sont amenés à ponctuer eux-mêmes un texte. Il peut s’agir d’extraits de copies qu’ils ont produites (afin de montrer à la classe que ce cours a été utile), ou d’un extrait de pièce de théâtre, puisque les apprenants travaillent à ce moment sur le théâtre de Marivaux, et que ce genre littéraire, très oral, déploie un système de ponctuation très riche. S'il reste du temps, la réplique d'Harpagon peut être jouée. But : application pure et simple.

 

Corrigés : 

 

1. Poème 

 

1. Virgule 

2. Point

3. Point-virgule

 

2. Mots-Coisés 

 

Horizontalement

 

1. Interrogation

3.Guillemets

4. Arobase

6. Crochets >>> (6 + 6 / 2) / 2 = 4,5    MAIS    [(6+6) / 2] / 2 = 3

8. Parenthèses

9. Point

11. Virgule 

12 Apostrophe

 

Verticalement

 

2. Exclamation

5. Suspension

7.Tiret

10. Cédille

 

3. L'Avare (Proposition) 

 

Harpagon (Criant au voleur dès le jardin, et venant sans chapeau.) : Au voleur ! Au voleur ! A l’assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent. Qui peut-ce être ? Qu’est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N’est-il point là ? N’est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête. Rends-moi mon argent, coquin… (il se prend lui-même le bras.) Ah ! C’est moi. Mon esprit est troublé, et j’ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. Hélas ! Mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami ! On m’a privé de toi ; et puisque tu m'es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n’ ai plus que faire au monde : sans toi, il m’est impossible de vivre. C’en est fait, je n’en puis plus ; je me meurs, je suis mort, je suis enterré. N’ y a-t-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m’apprenant qui l’a pris ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bienvenue !

Bienvenue sur Oh-la-la !
Choisissez un Exercice dans la liste ci-dessous.

Pour toute question, lisez la FAQ 

Rechercher

Le Monde Francophone

http://www.populationdata.net/images/cartes/europe/francophonie.png

Le Français avec TV5 Monde

http://www.maisondescartes.com/site/images/stories/cinepremieres/tv5monde.jpg

Les Clés de l'Actualité

1jour1actu_logo.jpg

Téléchargez Vokabel


1155578_earth_3d.jpg
VOCABEL



Vocabel est un logiciel gratuit. C'est un dictionnaire que vous complétez vous-même au fur et à mesure de vos apprentissages, et qui génère des exercices à partir des mots que vous avez entrés. Téléchagez Vokabel ici.